LE BLOG DE L’IMAGERIE 3D


Catégories


Twitter


"Retrouvez-nous pour 3 jours à la @sofcot_ortho sur le stand 6F (1er étage) pour parler #Digital et #3D pour l’… https://t.co/xdzLFcqUD1"

"RT @VivienPoujade: Le "Conseil de la semaine" pour les #entrepreneurs by @VivienPoujade et @Diateino : "Recrutez des collaborateurs meilleu…"

LE BLOG DE L’IMAGERIE 3D

/ 0

TECHNOLOGIES 3D

L’impression 3D: à quels impacts s’attendre ?

15 septembre 2015

Aujourd’hui, les imprimantes 3D sont de plus en plus abordables et leurs ventes devraient exploser dans les prochaines années. Que impact réel cela aura-t-il ?

La troisième révolution industrielle

 Certains n’hésitent pas à parler de « 3e révolution industrielle » lorsqu’ils évoquent l’impression 3D. Rappelons que la 2e correspond à l’explosion d’internet dans les années 2000.

Si on utilise des termes aussi forts, c’est bien que l’impression 3D est véritablement vue comme une invention capable de bouleverser les systèmes économiques actuels. Grâce à l’impression 3D, le particulier devient lui-même concepteur de ses objets du quotidien, court-circuitant ainsi la production de masse.

L’impression 3D permet une production à bas coût et remet en place l’idée d’une économie plus locale, avec moins de gaspillages, de pollutions et d’excès en tous genres.

D’ailleurs, rien qu’en 2014, les revenus liés au marché des imprimantes 3D ont progressé de 34 % (3,3 milliards de dollars). Il ne s’agit que des prémices d’un mouvement mondial d’envergure.

Le fait-maison

En matière de 3D, La tendance est clairement au fait-maison. On le voit notamment au travers des Fab Lab qui se développent de plus en plus dans les villes. Les gens veulent apprendre à bricoler, à fabriquer eux-mêmes des objets et à réparer plutôt que racheter.

L’impression 3D va dans ce sens et les imprimantes ont déjà investi de nombreux Fab Lab. Bon nombre de créateurs se sont même déjà lancés dans la vente de leurs propres créations sur internet. Une économie parallèle aux grandes industries est en train de se développer.

D’autant que les matériaux utilisés se sont diversifiés. Le plastique n’est plus le seul composant puisque l’on peut également fabriquer des objets en métal, en céramique, en sable ou encore en plâtre.

Les inconvénients

Parce qu’aucune grande innovation n’est parfaite, l’impression 3D a aussi ses inconvénients. Pour le moment, c’est une technologie encore lente, mais ce problème devrait être réglé dans les mois à venir afin que cela ne constitue pas un frein important  à l’achat.

L’impression 3D pose surtout problème au niveau des droits de propriété puisqu’il devient facile de reproduire un objet inventé par une autre personne, un peu comme le piratage dans le domaine du multimédia. C’est l’un des inconvénients majeurs du numérique, mais qui pousse vers une nouvelle forme d’économie.

Un dernier inconvénient est que l’impression 3D peut permettre à certaines personnes de fabriquer des objets illicites comme des armes. Encore faudra-t-il pouvoir l’encadrer…