LE BLOG DE L’IMAGERIE 3D


Catégories


Twitter


"Retrouvez-nous pour 3 jours à la @sofcot_ortho sur le stand 6F (1er étage) pour parler #Digital et #3D pour l’… https://t.co/xdzLFcqUD1"

"RT @VivienPoujade: Le "Conseil de la semaine" pour les #entrepreneurs by @VivienPoujade et @Diateino : "Recrutez des collaborateurs meilleu…"

LE BLOG DE L’IMAGERIE 3D

/ 0

TECHNOLOGIES 3D

Réalité virtuelle et Réalité augmentée : quelle est la différence ?

1 mars 2016

Que ce soit la réalité virtuelle ou la réalité augmentée, ces deux technologies existent déjà depuis de nombreuses années mais elles n’étaient utilisées que dans des secteurs très précis. On remarque aujourd’hui que ces deux technologies sont de plus en plus prisées par les entreprises. Alors comment choisir la solution la plus adaptée à son projet ?

La réalité virtuelle

Le terme réalité virtuelle désigne l’immersion dans un monde créé numériquement. Ce monde peut être constitué d’images de synthèse ou de photos réelles. L’objectif est d’immerger l’utilisateur dans un décor virtuel comme s’il s’y trouvait réellement. Cette technologie est notamment très utilisée dans les simulateurs ou certaines attractions vidéo ludiques.

Dans les prochaines années, le concept devrait réellement s’étendre à un plus large public. Le secteur des jeux vidéo et celui des films devraient être les plus concernés. Il est déjà possible de se procurer un casque de réalité virtuelle permettant une immersion à 360° dans certains jeux vidéo. On pense notamment à l’Oculus Rift. Il est très probable que dans quelques années, les joueurs et les cinéphiles utilisent un casque de ce genre. L’expérience est complètement bouleversée puisque l’on a réellement l’impression d’être le personnage du jeu ou d’être au cœur du film. Cependant, ce ne sont pas les seuls domaines concernés, on pense notamment aux simulateurs dans l’industrie (aéronautique, automobile etc), à la visualisation scientifique, au patrimoine culturel, à l’architecture…

Cette technologie est complémentaire à l’imagerie 3D et à la technologie 3D. En effet, l’immersion est encore plus sensationnelle lorsque l’on a l’impression de pouvoir toucher les objets.

Il faut souligner que le casque n’est pas la seule interface possible pour la réalité virtuelle. Parmi les plus utilisées, on peut citer le système workbench constitué de 1 ou 2 écrans avec un système de tracking. On peut également évoquer le système Mobilyz constitué de 1 à 4 écrans. Il existe enfin les salles immersives dans lesquelles les murs, le sol et le plafond sont des images projetées. PEUGEOT par exemple, conçoit ses nouveaux véhicules dans des CAVEs qui sont des salles immersives cubiques, et vérifie le montage de ses moteurs électriques dans une portière sans construire la moindre pièce.

La réalité augmentée

On parle de réalité augmentée quand des éléments interactifs viennent s’ajouter à notre environnement réel. Ces derniers peuvent être des données informatives, des objets virtuels… Elle offre donc à l’utilisateur la possibilité d’être plongé dans un environnement mixte. Les éléments virtuels peuvent être du texte, des images, des vidéos… mais aussi des objets en 3D.

Cette technologie est en train de réellement se développer dans divers secteurs. Malgré l’échec des Google Glass qui étaient un parfait exemple de réalité augmentée, des secteurs comme l’automobile (information apparaissant sur le pare-brise), l’architecture, la décoration d’intérieur et d’autres, sont fortement intéressés par cette technologie. Il faut notamment évoquer l’exemple de Microsoft qui a récemment évoqué son projet de lunettes HoloLens. L’objectif est de proposer des lunettes de réalité augmentée permettant à l’utilisateur de voir apparaître des objets similaires à des hologrammes et avec lesquels il pourra interagir. Ce projet mélange donc à la fois la réalité augmentée et la réalité virtuelle.