LE BLOG DE L’IMAGERIE 3D


Catégories


Twitter


"RT @VivienPoujade: Le "Conseil de la semaine" pour les #entrepreneurs by @VivienPoujade et @Diateino : "Ne devenez pas entrepreneur uniquem…"

"https://t.co/3Gy88zaEBC"

LE BLOG DE L’IMAGERIE 3D

/ 0

TECHNOLOGIES 3D

La réalité virtuelle et le monde de l’entreprise

18 octobre 2016

La réalité virtuelle n’intéresse pas uniquement le monde des jeux vidéo. De nombreux autres secteurs peuvent en tirer des avantages. Certaines entreprises ont déjà compris le potentiel de cet outil, que ce soit pour former à la sécurité, former du personnel ou analyser certains processus, les exemples sont déjà nombreux.

Des possibilités illimitées

Avec la réalité virtuelle, tous les scénarios deviennent « réalistes ». Comme l’utilisateur se retrouve plongé dans un monde virtuel, les limites n’existent plus. Il lui suffit d’enfiler un casque pour pouvoir se déplacer dans un monde créé via un ordinateur, observer ce qui l’entoure et interagir avec les éléments.

Forcément, l’industrie vidéoludique est l’une des premières concernées par cette technologie. Elle renforce l’immersion du joueur et développe de nouvelles expériences et un nouveau gameplay qui étaient jusqu’alors impossibles. Il sera par exemple un jour possible de jouer à un jeu de football en incarnant nous-mêmes un joueur de l’équipe comme si nous étions au cœur du terrain.

La réalité virtuelle pour les entreprises

Pour les entreprises, la réalité virtuelle n’a pas vocation à être uniquement une expérience vidéoludique. Elle doit instruire l’utilisateur, le former et lui permettre d’analyser plus efficacement certaines situations.

Par exemple, la PME « Manzalab » vient de développer un nouveau projet portant sur l’égalité homme-femme au travail. L’utilisateur masculin va enfiler le casque et se retrouver à incarner une femme dans une entreprise. Il va alors pouvoir « subir » les plaisanteries douteuses d’un collègue, se faire couper la parole lorsqu’il est en réunion, etc… Par la suite, la PME espère étendre ce projet vers d’autres catégories de population dont les handicapés.

Mais la réalité virtuelle peut également être utilisée pour former à l’entretien d’embauche, comme simulateur de conduite, pour s’entrainer à la maintenance de machines… Les possibilités sont illimitées.

Ludique et instructive

La force de la réalité virtuelle est qu’elle permet d’apprendre tout en s’amusant. On ne retient jamais mieux que lorsqu’on le fait en s’amusant et en participant pleinement.

Le fait de se retrouver dans un monde virtuel va immédiatement plus captiver l’utilisateur que s’il était simplement face à des images, des illustrations ou une vidéo. De plus, comme il va pouvoir interagir avec les éléments et se déplacer dans cet espace virtuel, il pourra nettement plus s’impliquer. Dans cet univers virtuel, il peut commettre des erreurs sans que celles-ci n’aient de réelles conséquences. Au contraire, il va apprendre tout en se trompant. De plus, il va pouvoir réitérer l’expérience autant de fois qu’il le souhaite.

Non seulement la vidéo virtuelle permet un meilleur apprentissage, mais celui-ci va également se faire plus rapidement, et ce, sans que l’employé n’ait à quitter l’entreprise (économies substantielles à réaliser).

Photo : Exemple du module de Manzalab